Après un travail acharné, vous avez finalement réussi avec succès à éduquer votre chien. Pour vous, il est le compagnon parfait… ou presque! Soudainement, l’idée d’adopter un deuxième chien vous traverse l’esprit! Après tout, deux c’est mieux, non? Pas nécessairement, mais il va de soi que vous êtes le mieux placé pour répondre à cette question.

Vu le nombre toujours grandissant d’abandon et d’euthanasie, je me dois de vous rappeler  certaines petites choses qu’il ne faut surtout pas perdre de vu lorsqu’on adopte un animal.

 

Même si votre plus vieux a un comportement exemplaire, votre petit nouveau ne s’éduquera pas tout seul! Avec le premier, vous aviez du temps et surtout de la motivation. Est-ce que cette énergie perdurera avec l’arrivée du deuxième? Souvent, les gens adoptent, à tort, la même race en espérant avoir une copie conforme du premier. Mais un deuxième chien, peu importe sa provenance, son âge ou sa race, est un deuxième chien à part entière avec ses forces et ses faiblesses. Sa génétique, son tempérament et ses motivations lui sont propres.

 

Est-ce que cette adoption est préméditée depuis longtemps? Quelle est la véritable raison qui vous pousse à entreprendre cette démarche? Est-ce simplement pour offrir un « ami » à Fido, lui trouver un successeur ou répondre à une demande incessante des enfants ou du conjoint? Attention de ne pas faire fausse route. Inconsciemment, vos attentes envers ce petit nouveau peuvent être irréalistes. Avant même son adoption, vous aviez dressé un portrait de ce à quoi ressemblerait votre futur avec votre nouveau compagnon. Avez-vous pris le temps de penser aux pires scénarios? Et si l’harmonie ne régnait pas entre ces deux chiens? Et si l’éducation n’allait pas aussi bien et rapidement qu’avec Fido? Que de déception et de frustration seulement pour avoir envisagé un court instant une vie parfaite avec celui-ci. La plupart du temps, c’est lorsque le chien ne répond pas aux attentes irréalistes de l’homme que celui-ci est catégorisé comme « chien à problème ».

 

Êtes-vous prêt financièrement? Ce nouveau chien devra être nourri, vacciné, éduqué et peut être même toiletté. Bien que les examens de santé vétérinaire soient rarement recommandés plus d’une fois par année à l’âge adulte, aucun chien n’est à l’abri d’éventuels problèmes de santé. Qu’ils soient simples ou complexes, uniques ou à vie un plan budgétaire se doit d’être prêt dès le départ.  Avez-vous songé aux plans d’assurance dès le jeûne âge de l’animal?

 

Ceci dit, l’adoption ne peut être faite sur un coup de tête, ni de cœur. C’est une démarche qui se doit d’être réfléchie et discutée avec le reste des membres de la famille. Lorsqu’on adopte, on se doit de le faire pour les bonnes raisons. Cette démarche nécessite un investissement en temps, mais également en argent. Mais lorsqu’on adopte de façon réfléchie avec des attentes réalistes, il en émerge une relation et une complicité qui n’a pas de prix!

 

 Écrit par Sandra D-Laporte, TSA et Intervenante diplômée et spécialisée en comportement animal